Règlement intérieur

Association régie par la loi du 1er juillet 1901 (Déclaration N° 10505 du 22 janvier 1992, publiée le 10 février 1992 dans le JO n° 7)
Agrément ministériel Jeunesse et Sport n° APS 78 578 du 19 mars 1992
Affilié à la Fédération Française de Montagne et d’Escalade (n°078001)

 

Préambule

  • Les personnes majeures grimpant pendant les créneaux de pratique libre sont responsables de leurs actes vis à vis d’elles mêmes et vis à vis des autres usagers.
  • Chacune de ces personnes déclare au moment de son inscription connaître les techniques de sécurité, en particulier l’encordement et l’assurage, nécessaires pour cette pratique.
  • Tous les membres du club doivent souscrire au minimum à l’assurance de base proposée par la FFME lors de l’adhésion au club.
  • Les personnes grimpant pendant les créneaux de pratique libre sont des membres de l’ECV et donc participent à la vie associative d’un club sportif. Elles ne sont pas de simples consommateurs de loisirs.
  • Tous les membres de l’ECV peuvent et doivent s’exprimer démocratiquement pendant les assemblées générales tenues au rythme d’une par saison sportive au minimum.

Article 1 : Conditions

  • Durant les créneaux d’utilisation du mur d’escalade accordés à l’Escalade Club de Versailles seuls sont autorisés à grimper les membres du club, à jour de leur cotisation et ayant fourni un certificat médical, ou les personnes invitées dans le cadre fixé par l’article 5.
  • Tout grimpeur doit être en mesure de prouver son appartenance au club en présentant sa licence aux responsables de séance chaque fois que ceux-ci en feront la demande.
  • L’escalade « en solo », c’est à dire sans assurage n’est permise qu’à la condition qu’aucun des pieds du grimpeur ne soit à plus de 1 mètre du sol.
  • Seul le nœud de huit est autorisé pour l’encordement.
  • Chaque grimpeur utilise son propre matériel d’assurage, celui-ci doit être en bon état et utilisé selon les prescriptions du fabriquant. Toutefois l’utilisation d’un système autobloquant du type « grigri » est interdite pour l’assurage d’une progression en tête.
  • L’assurage « à la taille » ou avec toute autre méthode ne nécessitant ni frein mécanique ni descendeur est interdit.
  • Il convient de garder à l’esprit que la progression « en tête » présente des risques plus importants que l’escalade en moulinette, tant pour soi que pour les personnes avoisinantes. Cette pratique peut être, par conséquent, interdite par les responsables de séances les jours de forte affluence.
  • La progression en moulinette dans le secteur du toit (à gauche) et dans le dévers à 45° (près des gradins) doit impérativement se faire sur un brin de corde pré-mousquetonné pour éviter le pendule en cas de chute.
  • Afin que tous puissent accéder à l’ensemble des voies les grimpeurs s’efforceront de limiter leurs tentatives dans une même voie à une durée raisonnable.
  • Tous les grimpeurs présents doivent aider à la mise en place et au rangement du matériel (cordes et tapis).

Article 2 : saison sportive

La saison sportive s’étend du 1er septembre au 30 août de l’année suivante.

Article 3 : responsables de séance

Les responsables pour les créneaux de pratique libre sont des « membres d’honneurs » bénévoles du club. Ils sont agréés et déclarés par le Conseil d’Administration, celui-ci pouvant les révoquer à volonté. La liste des responsables est affichée sur le panneau prévu à cet effet dans le hall d’entrée du gymnase.

Leur rôle est de :

  • s’assurer que les pratiquants présents sont bien membres de l’association et à jour de leur cotisation ;
  • prévenir et empêcher, dans la mesure de leur capacité, toute pratique dangereuse. Ils ont toute autorité pour exclure de la salle les grimpeurs présentant une pratique dangereuse vis-à-vis  d’eux-mêmes et des autres pratiquants.
  • veiller au respect des installations et des horaires fixés et affichés.

Les grimpeurs sont tenus de respecter les consignes données par les responsables, que celles-ci concernent la sécurité, les horaires de fermeture ou le rangement du matériel.

Article 4 :  mineurs

Les mineurs ne peuvent accéder au mur pendant les créneaux de pratique libre que sous la responsabilité d’un membre de l’association majeur et nommément désigné par écrit par un détenteur de l’autorité parentale.

Cet adulte est un membre autonome du club qui s’engage à assurer le jeune durant toute la séance, ou à prendre sous sa responsabilité une cordée de deux mineurs autonomes.

Article 5 : invitations

Les membres de l’association peuvent inviter, à titre exceptionnel, des tiers extérieurs pendant les créneaux de pratique libre aux conditions suivantes :

  • en avoir fait la demande par écrit au Président,
  •  avoir obtenu une réponse positive,
  •  informer le ou les responsables au moment de l’activité.
  • L’invité doit être membre de la FFME ou à défaut avoir souscrit une assurance auprès de la  FFME  pour cette activité et cette date.

Article 6 : création de voies

Toute modification ou création de voie sur le mur ne peut être effectuée que  par une personne habilitée par le Conseil d’Administration, lequel peut supprimer cette habilitation à tout moment.

Ces interventions doivent se faire avec l’accord du Conseil d’Administration, et à des horaires fixés par celui-ci.

Il est interdit de grimper pendant les créneaux dédiés à l’ouverture, ceux-ci sont indiqués par voie d’affichage plusieurs semaines à l’avance.

Article 7 : vestiaires

Il est interdit d’utiliser les gradins du gymnase pour se changer. Des vestiaires sont à la disposition des adhérents (qui peuvent néanmoins laisser leurs affaires sur les gradins).

Article 8 : Assemblée générale

La pratique de l’escalade est totalement interdite pendant la tenue des assemblées générales.

Les commentaires sont fermés